• <Libellé inconnu>,

Le rire du pauvre : Les figures comiques populaires dans les cultures de langue romane

Publié le 21 avril 2014 Mis à jour le 6 octobre 2017

Journée d’études organisée par le CRILUS avec l’appui de l’EA 369 "Etudes romanes", de l’ED 138, de l’UFR de Langues et Cultures Etrangères / Pôle Tout-Monde "Post Colonial". La journée d’étude a pour thème les personnages appartenant aux cultures de langue italienne, espagnole et portugaise (Europe et Amérique).

Date(s)

le 24 mai 2012

Lieu(x)
Université Université Paris Nanterre
Bât. V, salle 216
De la littérature au cinéma, en passant par les arts graphiques, les arts du spectacle ou la télévision, la figure polymorphe du comique populaire est récurrente et, comme le rire, semble être le propre de la création artistique humaine sous toutes ses formes. De Zé Povinho à Raúl Solnado (Portugal), de Cocoliche (Rio de la Plata) à Cantiflas (Mexique) ou encore Fernand Reynaud, Coluche ou l’emblématique Charlot, pour ne citer que quelques uns de ces personnages, qui font corps avec un acteur ou s’identifient avec un genre (l’anecdote, la saynète, la ‘revue’, le sketch et plus récemment le standup), nous souhaitons étudier ce qui est tout autant une forme de rire qu’une dénonciation sociale et politique, souvent associé à un type de personnage.
 
La question du rire associé aux discriminations et aux stéréotypes ainsi que celle des minorités ethnoculturelles ouvrira aussi plus largement sur l’axe de l’humour postcolonial (avec par exemple Fellag, Djamel Debbouze, Ro et Cut avec des supports allant du one man show à la diffusion sur internet).

Mis à jour le 06 octobre 2017